Catégorie : Bouts d’archives

Ce que dévoilent les archives sur notre région.

Robertine Barry, Escouminoise?

Il ne s’agit pas ici de tracer le parcours de Robertine Barry (Françoise de son nom de plume), considérée comme la première femme journaliste du Canada français et féministe avant toutes. Mais bien d’expliquer comment et pourquoi elle est «originaire» de la Haute-Côte-Nord.

La balle miraculeuse

«Une balle miraculeuse, à l’origine de la conversion d’un certain monsieur John à la religion catholique»: Tous les ingrédients d’une merveilleuse légende réunis dans une seule phrase!

À la recherche de John Arseno!

Dans un texte précédent, nous avons fait connaissance avec Célestin Arsenault. Bien que nous sachions d’où il arrivait, sa lignée patronymique risque d’être très ardue à établir… Pour y arriver, nous devons trouver John Arseno!

D’la faute à Napoléon!?

Même si de mémoire d’homme, on ne peut en parler, les tempêtes d’automne ont toujours existées et des écrits restent. Dans notre secteur, c’est évidemment les sables de Mille-Vaches qui emprisonnent les navires.

Aux prônes de nos paroisses (3e partie)

Parfois surprenants, parfois dérangeants ou même drôles, les prônes racontent les petites histoires quotidiennes des habitants d’une paroisse.