Catégorie : À tous les temps

À tous les temps de la Haute-Côte-Nord. Une histoire à raconter, en mille fragments de temps!
Ce sont nos histoires, c’est nous… à travers un territoire,

La vraie tragédie aérienne de Forestville

Si la tragédie aérienne de Sault-au-Cochon ne nous concerne pas; celle de Forestville nous concernera plus. Même si les victimes ne sont pas de la région…

L’anti-chronique : «La Tragédie de Sault-au-Cochon»

Une Anti-chronique, l’art de ne pas écrire l’histoire? Bref, ce n’est pas la rivière forestvilloise qui a été le théâtre du film de Denys Arcand et Gilles Carle… et encore moins le lieu de la tragédie de 1949!

La traverse du Saguenay, «Opération gratuité» (1958-1970)

Dans la prochaine décennie on réclamera la gratuité parce que cette traverse fait office de pont… et pourquoi pas demander un pont tant qu’à y être?

Quand on «re-perlait» du pont

La solution d’un pont sur le Saguenay n’est point une idée moderne, elle date des années 1940. On retrouve, à travers les décennies, plusieurs «perles» relatant la construction d’un pont.

Aux prônes de nos paroisses (1ere partie)

Les historiens et autres chercheurs en histoire/généalogie vous diront qu’en feuilletant les prônes d’une paroisse, c’est tout un pan de la vie de nos ancêtres qui défile devant nos yeux…

Ouroman, la rivière à peinture

Il existe trois rivière Romaine sur la Côte-Nord, cette domination n’a rien à voir avec les Romains mais plutôt au mot autochtone «Ouroman», comportant de multiples variantes, et signifiant «ocre».

La Jamboise 2/2

Abandon, résurrection et disparition d’une magnifique maison ancestrale mais aussi contournement du lieu-dit « P’tite Romaine ».

La traverse du Saguenay, vers la modernité (1938-1958)

Au début des années 1940, on recense 455,000 voitures sur les routes du Québec, le Saguenay deviendra rapidement un obstacle majeur à ce boom motorisé.