Énigmatiques Marie & Joseph

Ce blog est maintenant privé. Seuls les donateurs, ayant donné sans se faire tordre un bras, ont accès au contenu. Pour vous brancher, utiliser la boite dans le menu de droite. Et si vous vouliez contribuer et que vous avez oublié... j'oublierai aussi de vous ajouter à la liste.

Pssst!
La langue française, si belle et si précieuse, demeure néanmoins ardue à écrire. Si vous voyez des fautes, s.v.p., ne vous gênez pas de commenter afin de les souligner. Merci!

4 commentaires sur “Énigmatiques Marie & Joseph

  1. Esther Ross

    Le portrait que vous faites des difficultés causées par les changements de prénoms et les variantes d’orthographes est très intéressant parce qu’abordé sous différents angles.
    Je crois que dans le futur les généalogistes s’arracheront les cheveux avec :
    – les orthographes les plus fantaisistes possibles actuellement à la mode,
    – les enfants de couples qui ont reçu des noms de familles différents (les filles : le nom de la mère ; les garçons : le nom du père, par exemple).
    Ce sera du sport!

    Répondre
    1. Nataly Auteur(e)

      Merci pour le commentaire.
      Et j’ajouterai : Encore faudra-t-il pouvoir remonter la filiation jusqu’à un mariage afin de poursuivre les lignées. Les enfants nés ces années-ci ont souvent des grands-parents accotés, ça ne sera pas simple. D’où l’intérêt du fameux album de bébé où l’on pourrait y mettre l’arbre jusqu’à la génération des gens mariés.

      Répondre
      1. Esther Ross

        Nous avons actuellement la chance d’avoir accès aux registres d’état civil catholiques jusqu’à 1940 (à ma connaissance).
        Mais les religions se sont diversifiées au Québec et les comportements aussi. Je me demande une chose : y aura-t-il un jour disponibilité, en ligne, des registres d’état civil pour les années 1941 et +? Quelle est la durée de la confidentialité des registres d’état civil, selon la loi, vous le savez?

      2. Nataly Auteur(e)

        Je sais que certaines paroisses, du moins sur Ancestry, allaient jusqu’aux années ’60. Sur Généalogie Québec / Drouin, on a un endroit où les registres + récents sont présents, mais pas tous comme dans la collection originale de Drouin.
        Quant à la confidentialité, c’est la loi du 100 ans qui s’applique, il suffit de regarder sur BanQ, toujours un beau 100 ans pile. Pour les recensement, je crois que c’est 92 ans. Celui de 1931 sera donc disponible en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *