Mères Natures

Ce blog est maintenant privé. Seuls les donateurs, ayant donné sans se faire tordre un bras, ont accès au contenu. Pour vous brancher, utiliser la boite dans le menu de droite. Et si vous vouliez contribuer et que vous avez oublié... j'oublierai aussi de vous ajouter à la liste.

Pssst!
La langue française, si belle et si précieuse, demeure néanmoins ardue à écrire. Si vous voyez des fautes, s.v.p., ne vous gênez pas de commenter afin de les souligner. Merci!

2 commentaires sur “Mères Natures

  1. Marc Doré

    Vous n’êtes pas sans savoir que l’origine de Cécile Kaorate n’est pas aussi limpide… Bouchard (Russel Aurore) par exemple ne tranche pas réellement entre Marie-Jeanne, fille de Madeleine Teg8achik, une Innue; et Marie-Josephe, fille de Françoise 8ebechinok8e, Algonquine. Même s’il privilégie Marie-Jeanne. Évidemment, l’une et l’autre sont filles de Nicolas Peltier, dit Maroles, fils d’immigrant français qui a passé sa vie adulte dans les forêts et sur les cours d’eau du Domaine du Roy. Kaorate est un patronyme attribué à deux Montagnais, Charles et Thomas, dont on n’est pas certain qu’ils soient frères, ou père et fils. Je suis un descendant d’Augustin Gagnon, et le fait d’avoir une ancêtre métisse est relativement connu dans ma famille, même si ce n’est pas crié sur les toits.

    Répondre
    1. Fin Mot Auteur(e)

      On parle de Russel-Aurore Bouchard? Auteur(e) de « Naissance d’une nouvelle humanité au coeur du Québec »?
      Celui/celle-là même qui a remarié Marie Volant, en 1846, après son décès par conséquent… tout en spécifiant que Joseph Moreau était veuf de Marie Volant en 1838 lors de son mariage à Suzanne Tremblay?
      Je ne ferai aucun commentaire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *